#8

Écrit par Jonathan Beaupré, V.P Info-mob le 09/02/2020 à 14h36 869

Quart de travail en temps supplémentaires

L'Association des travailleurs du préhospitalier ne recommande pas à ses paramédics d'accepter des quarts de travail qui pourraient leur occasionner plus de 16 heures de travail continu ou moins de 8h de repos sur une période de 24h.

Il est important de connaître ses limites, bien que cela soit monétairement attrayant pour les jeunes paramédics, il est de votre responsabilité de ne pas mettre votre santé, celle de vos collègues ainsi que celle de la population en péril.

Plusieurs études démontrent que la conduite d’un véhicule sous les effets de la fatigue s’apparente à une faculté affaiblie (taux d’alcool + 0,08) et ceci est sans oublier les risques d’erreurs qui sont augmentés lorsque vous êtes moins alerte et moins à l’affût des signes cliniques de vos patients.

Nous sommes sur ce dossier depuis plusieurs années, étant donné que certains employeurs n’ont toujours pas donné suite à nos demandes, nous vous suggérons de prendre la décision qui vous semble la plus éclairée lorsque vous êtes invité à faire un quart de travail en supplémentaire.

Voici un rappel concernant le droit de refus de travail si celui-ci excède 2 heures de plus que son horaire prévu.

Merci, l’ATPH